Aller au contenu principal

L'armée nigériane a dit mardi avoir tué plusieurs combattants du groupe djihadiste Boko Haram et penser avoir blessé mortellement son chef historique lors d'un bombardement aérien dans le nord-est du pays.

Pages

L'armée nigériane pense avoir blessé le chef de Boko Haram
Le chef du groupe islamiste nigérian Ansaru arrêté
Boko Haram : l'armée nigériane annonce de nouvelles libérations
Des rebelles de Boko Haram en fuite tuent 21 personnes au Nigeria

Back To Top