Aller au contenu principal

En Turquie, les mystères de la rose noire de Halfeti

Il était une fois dans la province de Sanliurfa, dans le sud-est de la Turquie, une ville nommée Halfeti. Ce qui différencie cette ville de 40 000 habitants des autres, est que ses terres abritent une fleur unique au monde, la rose noire.

Lundi, Mai 4, 2015 - 16:08

Des touristes ou bien des passionnées de roses, affluent du monde entier pour admirer cette légendaire rose noire.

Cela peut paraître incroyable, lorsque l'on prend la rose pour la planter ailleurs, elle ne devient pas noire mais rouge. Halfeti est donc le seul endroit fertile pour la rose noire.

En réalité, le climat unique et la rivière Firat qui jonche la ville explique en partie cette spécificité. Autrefois présente un peu partout en ville, la rose noire ne pousse plus que dans les jardins de quelques habitants.

Il y a quelques années, une étonnante découverte a été faite sur l'histoire de cette rose. Il s'agit en fait d'une création... française. En effet, d'après des études menées par le professeur Turhan Baytop à Istanbul, il a appris que la légendaire fleur de Halfeti descendait de la rose «Louis XIV» créée par le fleuriste J.B.A Guillot à Lyon en 1859.

Toutefois il n'a pas pu découvrir comment celle-ci a atterri en Turquie.

Le noir, tout un symbole

Chaque chose unique donne souvent naissance à sa propre légende. La rose noire de Halfeti est assez importante en Turquie, surtout au niveau symbolique.

De nombreuses musiques, romans et même une série télévisée s'en inspirent. «Karagul» (rose noire) est une des séries du moment, elle est tournée justement à Halfeti depuis son lancement en 2013.

Quel sens donner à la rose noire ? L'amour est associé à la rose rouge et la pureté à la blanche. Il faut dire que les interprétations peuvent varier. Le noir est la couleur du deuil, on peut donc associer la rose noire à la mort, ce qui serait logique vu qu'on en voit souvent lors des enterrements.

Mais la mort donne aussi naissance à un nouveau monde. Le noir symbolise alors le renouveau et annonce un changement majeur. Si on quitte la Turquie, les Irlandais associaient la rose noire au courage et à la résistance, ils chantaient The Little Black Rose, lorsqu'ils combattaient les Britanniques.

La rédaction vous conseille


LES PLUS LUS


Back To Top