Aller au contenu principal

Ne cédons pas aux sirènes de la peur et de la division

Il ne passe pas un jour sans que les médias n’évoquent la question du danger lié à la présence des musulmans en France, se demandent si ces Français de confession musulmane pourraient un jour s’intégrer dans une société sécularisée et émettent de sérieux doutes sur la compatibilité des valeurs de l’islam ave ceux de la République.

Jeudi, Avril 14, 2016 - 16:59

Les discours qui étaient naguère réservés aux partis d’extrême droite tendent à se normaliser au sein des partis traditionnels. Beaucoup d’hommes politiques en panne d’idées novatrices n’hésitent plus à utiliser la carte de la peur pour mobiliser leur électorat.

Pour rester au pouvoir, ou pour le reprendre, on instrumentalise les peurs, on alimente les angoisses, on entretient les amalgames et on met sur la table pour la énième fois la question du voile, de la laïcité, de l’intégration…

Nous l’avons compris, l’islam, les musulmans et surtout les musulmanes seront (malgré eux), au cœur des prochaines élections présidentielles.

Poursuivre sa route malgré tout...

Toute initiative qui réaffirme l’importance du principe de la laïcité, aide l’islam à mieux s’organiser et donne le droit aux musulmans d'être des citoyens à part entière, de vivre leur foi dans le respect de la Loi, de construire leur vie en France avec la même dignité que les autres Français ne peut que servir les intérêts de la France.

Tout débat qui instrumentalise les peurs, entretient l’amalgame, sème la confusion et oppose les français les uns contre les autres, ne concourt pas à l’apaisement et desservira la République.

Malgré l’image très négative que véhiculent certains médias et hommes politiques obsédés par les élections, les musulmans se sentent chez eux en France et c’est dans ce pays qu’ils désirent construire leur avenir, éduquer leurs enfants et mourir.

Cessons d’alimenter les interminables débats stériles qui ne sont destinés qu’à occuper l’espace médiatique ou servir des arrières-pensées électoralistes.

Continuons, nous les musulmans à vivre notre vie comme tous les français et montrons que nous sommes attachés à ce pays, que nous l’aimons et que nous continuons à le servir comme l’ont fait nos parents parfois au risque de leur vie, ne l’oublions pas.

La rédaction vous conseille


LES PLUS LUS


Back To Top