Aller au contenu principal

L'armée nigériane a dit mardi avoir tué plusieurs combattants du groupe djihadiste Boko Haram et penser avoir blessé mortellement son chef historique lors d'un bombardement aérien dans le nord-est du pays.

Pages

L'armée nigériane pense avoir blessé le chef de Boko Haram
Syrie-Plus de 50 civils tués par des frappes près de Manbij
Un bombardement aérien tue 13 islamistes présumés au Yémen

Back To Top