Aller au contenu principal

Après la mort d'un jeune de 24 ans suite à une interpellation de la gendarmerie mardi, des échauffourées ont éclaté dans la nuit entre jeunes et forces de l'ordre. Les tensions sont retombées ce matin mais la colère est toujours palpable. Les proches, qui réfutent la thèse du malaise cardiaque avancée par les sources officielles, réclament des explications.

Pages

Beaumont-sur-Oise : émotions après la mort d'un jeune de 24 ans suite à une interpellation de la gendarmerie
Une mosquée profanée dans la banlieue de Lyon
Un djihadiste visait "sûrement" l'Euro 2016, dit Valls
Les députés prolongent l'état d'urgence de six mois
Le Foll confirme des forces spéciales françaises en Libye
38 étrangers parmi les 84 victimes de l'attaque de Nice
Nice : plus d'un tiers des victimes étaient musulmanes
Un déséquilibré en djellaba a créé la panique devant l’école militaire de Paris
Antiterrorisme : ce que le gouvernement français a fait
Des explosifs découverts chez un homme fiché S
Attentat de Nice : Bouhlel, un terroriste aux antécédents psychiatriques
Dégradations et appels à la délation en France après le putsch manqué en Turquie

Pages


Back To Top