Aller au contenu principal

2 308 journalistes ont perdu leur emploi depuis la tentative de putsch en Turquie

Selon le syndicat des journalistes lié à la Fédération DISK, 2 308 personnes ont perdu leur emploi depuis la tentative de putsch. Un décret-loi avait interdit 131 médias. 

Vendredi, Août 19, 2016 - 16:17

Selon le syndicat des journalistes lié à la Fédération DISK, 2 308 personnes ont perdu leur emploi depuis la tentative de putsch. Ce chiffre ne prend pas en compte les stagiaires ainsi que les journalistes en free-lance. 

Un décret-loi avait interdit 131 médias. Selon ce texte, les biens meubles et immeubles des sociétés de presse ont été transférés au ministère des Finances. Le texte prévoit également de ne pas indemniser les journalistes qui se sont retrouvés au chômage.

Le lendemain de la tentative de coup d'Etat, le pouvoir avait décidé de fermer 3 agences, 16 chaînes de télévision, 15 périodiques, 23 stations de radio, 28 maisons d'édition et 46 journaux. 

Deux jours auparavant, la justice avait également interdit la publication du journal pro-kurde Özgür Gündem. 

 

 

La rédaction vous conseille


LES PLUS LUS


Back To Top