Aller au contenu principal

Turquie : les plaques d'immatriculation avec les lettres FG interdites

Les autorités turques ont décidé d'interdire toutes les plaques d'immatriculation contenant les lettres FG qui se trouvent également être les initiales de Fethullah Gülen, le religieux accusé par le pouvoir d'être l'instigateur du putsch du 15 juillet. 

Lundi, Août 22, 2016 - 17:41

Selon CNN Türk, les autorités turques ont décidé d'interdire toutes les plaques d'immatriculation contenant les lettres FG qui se trouvent également être les initiales de Fethullah Gülen, le religieux accusé par le pouvoir d'être l'instigateur du putsch du 15 juillet. 

L'association de ces deux lettres avait en effet été mise en circulation en 2014 par la Direction de la police. 

D'après Hürriyet, le pouvoir envisagerait de mener une enquête sur l'identité des propriétaires et leurs liens avec la "FETÖ", l'acronyme créé pour désigner le mouvement Gülen.

Le palais de justice de Denizli a d'ores et déjà décidé d'immobiliser les véhicules de transport qui contiennent cette combinaison.

En France, géré depuis Charleville-Mezières par l’ANTS, l’Agence nationale des titres sécurisés, le système d’immatriculation des véhicules (SIV) interdit une seule association de deux lettres : SS, pour se conformer au Code pénal qui "réprime le port ou l’exhibition d’insignes emblèmes rappelant ceux d’organisations ou de personnes responsables de crimes contre l’humanité".

La rédaction vous conseille


LES PLUS LUS


Back To Top