Aller au contenu principal

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé mardi les pays occidentaux de "soutenir le terrorisme et les coups d'Etat" en leur reprochant notamment de ne pas avoir condamné assez fermement la tentative de putsch le mois dernier en Turquie. Interrogé par une chaîne italienne, il a justifié les arrestations d'universitaires en donnant l'exemple de la justice italienne qui poursuivait son propre fils pour blanchiment d'argent. 

Pages

L'occident soutient les coups d'Etat, selon Erdogan
Le Kirghizistan refuse de fermer les écoles du mouvement Gülen sur l'injonction d'Ankara
Les théories du complot autour de Fethullah Gülen explosent après le putsch raté en Turquie
Turquie : le critère des purges, la critique de la corruption selon le Premier ministre
Erdogan retire les plaintes pour outrage au chef de l'Etat sauf celles contre les pro-Kurdes du HDP
Turquie : la confusion règne sur les auteurs du putsch
Putsch raté en Turquie : la purge des médias s'intensifie
Putsch raté en Turquie : création d'un "cimetière des traîtres"
Nazli Ilicak, éternelle recalée de la vie politique turque
Le "cheikh" des historiens turcs, Halil Inalcik, s'éteint à l'âge de 100 ans
Selon les renseignements anglais, Erdogan avait prévu d’imputer le putsch à Gülen
Putsch raté en Turquie : qui a avoué quoi ?

Pages


Back To Top